Sunday, 2 December 2012

Togo: une protection sociale pour tous, un élément de développement de l’économie informelle



Pour marquer le 14 novembre, le Syndicat des Vendeurs de Matériaux de Construction du Togo (SYVEMACOT) en collaboration avec la Faitière Nationale des Travailleurs du Secteur Informel (FAINATRASIT) a organisé une causerie suivie de débat au tour du thème : « une protection sociale pour tous, un élément de développement de l’économie informelle ». Le débat a regroupé près de 250 vendeurs, vendeuses, artisans et les corps de métier de l’économie informelle dont environs 197femmes.
250 vendeurs fêtent le 14 novembre!
Le programme da été présenté par le secrétaire général du SYVEMACOT, Monsieur Komi Mensanh KESSOUAGNI, suivi par les mots de bienvenue de la présidente de FAINATRASIT, Madame TOUBLOU Mawussi Yawa. Dans ses mots, la présidente a montré l’importance de la protection sociale à travers ses différentes prestations qui permettent de supporter une partie des frais médicaux en général, mais aussi d’assurer les vieux jours du travailleur avant passer la main au communicateur.


Monsieur Gilbert ADOMEY, le coordonnateur régional de l’institut national  d’assurance maladie (INAM) qui a animé la causerie-débat porté sur problématique de la protection sociale. L’orateur a expliqué ce qu’est la protection sociale, son utilité, ses prestations, les différentes modalités dans la  mise en œuvre de la protection sociale entre autres. Il a relevé que la protection sociale doit être une réalité dans le secteur informel dans la mesure où les acteurs de ce secteur sont plus exposés que les travailleurs du secteur formel. Il a poursuivi que l’assurance sociale réponde  mieux au secteur informel. En conséquence il a lancé un appel aux acteurs de ce secteur de se tourner vers les mutuelles de santé; les questions qui ont suivi cette présentation montrent à suffisance que le message passé est bien reçu. 

La représentante du Directeur Général chargé de la délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI) a salué l’initiative, et a réitéré la disponibilité de son institution a accompagné les travailleurs du secteur informel à accéder à la protection sociale tout en renforçant les mutuelles de santé existante et accélérer la création d’autres. Il a  lancé un appel aux acteurs pour une adhésion massive au Projet d’Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) qui vise la formation de deux mille micros entrepreneurs.
       

Komi Mensanh KESSOUAGNI
Secrétaire Général du SYVEMACOT


No comments:

Post a comment